Comment la confiance impacte notre évolution ?

En visitant récemment le musée Américain d’Histoire Naturelle à New-York, j’ai pris conscience que la quête de confiance est, en réalité, une bataille ancestrale inscrite dans les gènes de l’humanité. Elle a permis à l’Homme de s’émanciper de sa condition de primate pour bâtir, au fil des âges, des cultures sociales, politiques, religieuses et scientifiques vastes et complexes.

Découpons notre Histoire en 3 grandes phases pour bien comprendre l’impact de la confiance dans l’évolution de notre espèce :

Les premiers Hommes

D’abord la période des premiers hommes dont l’origine remonte à environ 2.5 millions d’années jusqu’à il y a 300 000 ans. Durant cette longue période de 2.2 millions d’années, ces premiers hommes n’avaient que pour seuls outils, des silex mal taillés, du feu pour certains et aucun langage complexe. C’est une période ou l’homme a du se débrouiller seul pour survivre, ne comptant que sur ses apprentissages, ses choix et ses échecs. Chacun d’eux pouvant lui être fatals. La confiance était réduite à son minimum vitale. Le stress, l’angoisse, la peur à son summum.

Dans la balance bénéfice/risque, le risque c’est la blessure ou la maladie qu’on ne sait pas soigner. Le risque c’est la souffrance et la mort.

La révolution Sapiens

L’humain moderne n’est arrivé qu’il y a 300 000 ans avec Homo Sapiens. Homo Sapiens à développer un langage articulé favorisant dès lors, la transmission et l’apprentissage. L’homme est entré dans une nouvelle ère, celle du développement de ses compétences par le partage de ses expériences et de sa connaissance. Il sait fabriquer maintenant des outils efficaces, il maîtrise le feu, porte des vêtements et va peu à peu se spécialiser. Un tel devient chasseur, l’autre se spécialise dans les plantes pour être soigneur ou cultiver, un autre fabrique des huttes avec les peaux dépecées…

Faire confiance est maintenant une arme au service de sa survie par un apprentissage moins risqué qu’auparavant.

Les premières civilisations

Les premières « vraies » civilisations sont nées il y a 15000 ans avec les premières écritures apparues d’abord pour faciliter les transactions et les échanges commerciaux. Les interactions humaines se sont intensifiées rapidement. De plus en plus, l’homme croise des personnes avec qui il n’a pas grandi.

Devant cette multiplication des interactions sociales, la confiance s’est consolidée alors de stratégies pour pérenniser et développer ces sociétés.

L’importance de la confiance dans l’évolution de l’Humanité

Si nous ramenons l’histoire de l’humanité à l’échelle d’une année, son origine étant au premier janvier, alors il est surprenant de constater que nos ancêtres n’ont quasiment pas évolués jusqu’au 15 octobre, jour d’apprentissage de la répartition, la collaboration et la délégation des compétences par la confiance auprès d’un groupe restreint de personnes avec qui l’on vit et partage le quotidien difficile. Le 28 décembre seulement la confiance interrelationnelle a pris une dimension plus complexe avec l’obligation de faire confiance à des personnes que l’on connait moins voire pas du tout.

Avec cette échelle, Jésus Christ est né il y a 8h seulement et YouTube, il y a un dixième de seconde !

La confiance est indéniablement, un catalyseur du développement de l’espèce humaine.

La confiance est au cœur des relations humaines et du progrès sociétal.

Revenir à une période sans confiance, c’est prendre le risque de régresser à l’époque du paléolithique inférieur.

Le cycle de la confiance

Aucun texte alternatif pour cette image

La confiance navigue dans un cycle continuel entre Défiance et Hubris, du point de gel au point d’ébullition, avec comme vrai point de mire la confiance consolidée.

Quand Emile Poulat, historien des religions et sociologue pense que la vie en société est impossible sans confiance (Le Monde, 15 novembre 2013), je suis intimement convaincu qu’il a raison. Mais je sais aussi, que nous ne devons pas confondre espoir et illusion pour ne pas tomber dans cette tarte à la crème qu’est devenu la confiance depuis quelques années. Vous ne pouvez pas regarder la télé ou écouter la radio sans entendre au bout de quelques minutes, un politique, un journaliste ou une publicité qui brandira le mot « confiance » comme un étendard à sa vertu perdue ou fantasmée… Entre les discours politiques creux, les campagnes marketing stéréotypés et les chartes « Guimauves » des entreprises appelant à leur faire confiance, nous nous devons de regarder la réalité en face. La confiance, la vraie, s’efface, devant ces mirages publicitaires, dans un silence effrayant. Laissant une société évoluant naïvement vers l’arrogance.

Et si l’Humanité a su évoluer rapidement dans une confiance saine, pourrait-elle évoluer durablement dans l’arrogance ou l’hubris ? J’ai confiance en celles et ceux qui travaillent à ramener partout la confiance à un niveau plus sain !

Eric Chabot

Pour aller plus loin :

FORMATIONS ET CERTIFICATIONS STARTRUST : Pour découvrir, étape par étape, comment renforcer de façon simple et efficace votre confiance, celle de vos managers et de leurs équipes, c’est par ici.

CONFERENCES « Y croire pour le voir ! » et « Psycho-agile » : Si vous souhaitez avoir des informations pour une de ces deux conférences sur la confiance et visionner quelques extraits, c’est par ici.

ACCOMPAGNER UN MANAGER OU UNE EQUIPE AVEC LE STARTRUST MANAGER : Le monde du travail évolue. Les modèles de management sans confiance, et les personnes sans psycho agilité, n’ont pas d’avenir serein. Vous pouvez demander à être contacté par un conseiller Startrust pour passer ou à faire passer le Startrust Manager, c’est par ici.

NAVIGATION